MODE // Orphée présente ses odes à la femme avec Vendredi Sur Mer (III)

Pour aller au delà d’un ‘glimpse’ dans sa collection, la créatrice d’Orphée, Colombine Jubert a poussé l’idée plus loin pour présenter ses pièces. Pas de lookbook dans cet édito mode mais un contenu plus loufoque, « plus interne à mon cerveau », tease la créatrice. Tafmag dévoile en exclusivité trois vidéos homemade de la marque, réalisée chacune en collaboration avec une musicienne française.

 

La Légende d’Orphée

« C’est plus crade et plus cru, plus érotique et plus humoristique », lâche Colombine. Avec la réalisatrice Andrea Mae Perez, elles ont créé des vidéos homemade mettant à l’honneur l’univers de la marque, mêlé à celui d’une musicienne française. « Des artistes ultra cool qui m’ont suivies dans le projet sans savoir dans quoi je les emmenais ! », se réjouit Colombine. Les vidéos présentent des « artistes-femmes » que la créatrice suit depuis leurs débuts, « la relève de la chanson française ». Très liée à la musique, la marque Orphée aime passer à la scène en habillant des musiciens émergents.

Pour ces vidéos, Orphée a choisi trois femmes. « Des femmes, différentes des unes des autres mais qui ont en commun le charisme et une féminité assumée, chacune à leur manière ». Après avoir dévoilé les vidéos de Cléa Vincent et Julia Jean-Baptiste, au tour de la chanteuse Vendredi Sur Mer de se mettre devant la caméra.

 

© Natacha Gonzalez, 2018

 

Sequence 3 : Vendredi Sur Mer dans Hôtel Amour

La musique et les textes de Vendredi Sur Mer vous sont sans doute familiers, elle qui fût présentée à plusieurs reprises sur TAFMAG et dans la sélection du deuxième Art Book  «Bubble Gum». On ne s’était pas trompées. VSM est aujourd’hui l’une des chanteuses les plus en vues d’une nouvelle vague musicale remettant la langue française au goût du jour. Ses textes scandés, sa moue boudeuse et cette mélancolie fauve propre à son univers n’ont pas fini de vous enivrer. La preuve en image.

Dans cette ultime séquence, la chanteuse déclame les paroles de sa chanson « Les Filles Désir », vêtue d’une longue veste bleue Orphée. Elle est entourée des serveuses désabusées de l’Hôtel Amour. Une ode à l’amour heureux? Pas vraiment. Plutôt la complainte d’une jeune femme blasée par les mots doux.

 

 

LA MARQUE
Le site
 L’Instagram 

 

VENDREDI SUR MER
Facebook
Instagram 

 

L’ÉPISODE 1 : Cléa Vincent chante Dalida ♦ L’ÉPISODE 2 : Juliea Jean-Baptiste et la Dandizette

 

About The Author: Aphélandra Siassia