LITTÉRATURE // K.O. Debout de Mahault Mollaret. Quand il décide de mourir à 27 ans

Lorsque son père l’emmène pour la première fois aux puces de Clignancourt, le narrateur est émerveillé par cet univers entre bruit et curiosités. C’est là qu’il écoute Jimie Hendrix, puis découvre les autres, Janis Joplin et Jim Morrisson. Alors il décide qu’il s’arrêtera de vivre comme eux, à 27 ans. Bienvenue dans la tête d’un garçon prêt à tout pour contrôler sa vie. Bienvenue dans un voyage sans filtre, honnête et rock’n roll, à l’image de ces idoles sous amphèt.

mahault-mollaret-ko-debout-tafmag-litterature-2

Le narrateur

À huit ans, il ne veut s’attacher à rien, ni à personne. Les amis, c’est pas pour lui… Jusqu’à l’arrivée de Ramon, un orphelin qui a grandi sans père et dont la mère est morte sous les coups de son beau-père. Les deux garçons deviennent inséparables. Fini de vivre seul avec lui-même, dans son encéphale.

C’est alors que la nouvelle tombe : Ramon est interné en hôpital psychiatrique. Il a 18 ans. Entre peur et jalousie, l’heure n’est plus à l’égocentrisme. Le narrateur n’est plus seul et s’occupe de Ramon pendant les neuf années qui séparent son internement de sa sortie d’essai. Ironie du sort pour quelqu’un qui ne voulait s’attacher à personne. Puis il ne reste que quinze jours. Quinze jours fatidiques pour les deux amis. Le compte à rebours commence : alors que l’un attend le jour de sa mort, l’autre attend impatiemment le jour où commencera sa seconde vie.

K.O. Debout, c’est une analyse de l’identité à la première personne. C’est la perte de contrôle d’un garçon à l’innocence bafouée, lorsqu’il rencontre enfin celui qui lui fera prendre conscience de la vie.

 

L’auteur

Mahault Mollaret n’est pas seulement une jolie plume passionnée et énergique, elle est aussi un corps en mouvement lorsqu’elle débute comme comédienne dans La vie au ranch de Sophie Letourneur. Ou plus récemment dans Saint Amour de Benoît Delépine et Gustave Kervern. Mais Mahault Mollaret c’est aussi l’incarnation de la jeunesse, de la beauté innocente, du non-dit. Grâce à un monologue intérieur, elle réussit à donner une identité visuelle à un personnage sans nom jusqu’à lui donner vie.

 

Nina Lecourt
K.O. Debout,
de Mahault Mollaret, paru le 12 janvier 2017 aux Editions Plon.

 

About The Author: Nina Lecourt

Ma grande passion : le cinéma, la musique et tous les plus grands acteurs culturels qui font la richesse de notre société 3.0. J'ai traversé la Manche pour étudier le journalisme télévisuel avant de revenir vers ma France natale pour partager mes passions, mes coups de coeur mais surtout appliquer le crédo de Hemingway: "Paris est une fête".

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *