PORTRAIT // Le rap fou des frères Pepper

Quel  lycée n’a pas eu son groupe de rock ? Souvenez-vous : le chanteur à minettes, le bassiste ténébreux, le batteur indomptable… Parmi cette faune, certains sont sortis du lot : Second Sex, Naast… Gloire fugace. Les Pepper Brothers ont partagé pendant quelques temps les bancs et scènes de ces (très) jeunes artistes et ont su profiter de l’effervescence musicale pour sortir un son à eux, entre rock et rap, loin des mièvreries de leurs copains.

Pepper-Brothers-tafmag-hip-hop-musique-guru-fiction-marie-levy

Jameson et  Sheppard Pepper sont frères. Nés à Paris ou à NY pour Shep, d’une mère américaine et d’un père italien, à 20 et 23 ans, ils ont déjà vu pas mal de pays. Ensemble ils ont décidé de mixer leurs goûts pour faire une musique authentique et unique. L’un, extraverti, aime le rock : Diana Ross, Fleetwood Mac… Le second est timide et préfère le rap. Deux personnages que tout oppose, à l’exception de leur passion pour la musique.

Leur musique est un savant mélange de hip hop, rap, rock et blues sur laquelle viennent se superposer des textes ciselés à la Gainsbourg. Audacieux. Mais attention, leur musique ne plaît pas à tout le monde et tant mieux. C’est d’abord pour eux qu’ils créent. « Et si d’autres nous suivent, tant mieux ! » déclare Jameson d’un ton détaché.

Leur famille est leur premier fan. Un soutien qui leur tient plus à cœur que n’importe qui. S’ils ont toujours eu une appétence pour la musique, leur histoire commence véritablement il y a quatre ans, quand ils se retrouvent à Brooklyn. C’est là qu’ils décident d’enregistrer leurs deux premiers morceaux : Gravity et Nightcreep. Depuis, s’ils ne vivent plus dans le même pays – Shep à Paris, Jamo en Rome -, ils trouvent toujours un moyen de créer ensemble. « Soit on trouve du temps pour enregistrer à mi-chemin, en Belgique, où alors on s’envoie nos beats, on écoute, on s’imprègne et c’est à partir de ça qu’on peut sortir des sons qui nous plaisent », explique Jameson.

Pour les clips, même histoire : ils font tout eux-mêmes. Fort de ses études d’arts plastiques, Jamo s’occupe de l’image, Shep gère le reste. Mais le plus intéressant chez les Pepper Brothers est moins leur histoire que leur philosophie. Quand ils expliquent ce qui les motive et les fait vibrer, on est frappé par leur faculté à relativiser et par le recul qu’ils ont face à la vie. Ils le doivent à leurs études et leurs influences culturelles. Ils sont des humanistes accomplis.

Les Pepper Bros mettent un point d’honneur à donner du sens à ce qu’ils font. « Nous on fait de la musique entre frères, de cœur comme de sang », explique Shep. L’objectif : donner de l’espoir, partager de l’amour et s’éclater. « Make them dance », lance Jamo. Les Pepper Brothers n’ont pas l’air inquiets. « Si les choses sont censées se passer, elles viennent naturellement. »

Ils sont peace, plein d’espoir et confiants. Mais qu’on ne s’y trompe pas, faire de la musique n’est pas toujours évident. « Parfois les gens ne te considèrent pas. Ils estiment que ce qu’on  fait ce n’est pas de la musique de blanc, qu’on n’a pas de légitimité. Mais nous on s’en fout, on fait ce qu’on aime », martèle Shep.  

Les Pepper Brothers viennent de démarrer un tout nouveau projet sous le nom de Guru Fiction, au sein d’un groupe cosmopolite avec lequel ils sortent un EP cette rentrée, Rhino. Mao à la guitare sort d’un milieu plutôt jazzy, Ian à la basse est imprégné du rock et de la funk, Loulou le batteur est inspiré du rock et du hip-hop. Enfin, la chanteuse de Hijacked, Jésabel, apporte sa voix soul aux côtés du rap sensuel de Jamo et de la voix voluptueuse de Sheppard.

Un nouveau projet musical hip-hop, funk et disco à découvrir lors de la soirée de lancement de la revue TAFMAG, le dimanche 30 septembre au Chalet des îles. Inscrivez-vous sur l’évènement Facebook dès maintenant !

Justine Forest

Les Pepper Brothers sur Facebook & Soundcloud

 

About The Author: TAFMAG

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *