JEUDIG’ #38 // Lait de Coco de Maya : Tiaré Tahiti sauce eighties

Aujourd’hui je dig Lait de Coco de Maya.

 

Curry-boogie

L’été, c’est (presque) terminé mais en fermant les yeux, c’est comme la toile peinte derrière ce couple de papier – on peut essayer d’y croire encore… La mélodie nous guide et ça sent drôlement bon. Graisse à traire au tiaré tahiti, parfum eighties. Sur la route du Rhodes, une boîte à rythmes nous emboîte le pas en nous laissant face à un saxo sexy…

« Elle était allongée sur la plage
Nue sur le sable chaud
Et le vent, le vent tournait les pages
De son « San Antonio »… »

 

Bide musical et sauce-curry-rouge

Au premier abord, une pochette bien mystérieuse : un couple improbable. Elle, coiffée en palmier haut-perché, torse nu,  paréo noué aux hanches, le regarde, lui : le cheveu long et ondulé, il nous lance un regard de défi dans son survet’ violet-frangé, sous lequel elle passe délicatement la main… La pose est prise devant une toile peinte bleu-océan en guise d’horizon et des plantes vertes-terre pour la jungle. On est en 1987, Lait de coco est le titre composé par le tandem Olivier Andres et Christophe Laurent.

Alors, même si aujourd’hui, en consultant Google, le titre apparaît entre « Bide et musique, la webradio de l’improbable et de l’oubli »  et des recettes de crevettes-sauce-curry-rouge-lait-de-coco, ce n’est pas pour rien qu’il a été redécouvert récemment par le label et collectif de DJs Les Yeux Oranges. Lait de coco est aussi samplé par Falcon Punch.

 

Le titre re-diggé

Le titre est co-écrit par Christophe Laurent, dont la bossa dopée des Nuits Brésiliennes a connu un regain de groove après qu’il a été diggé par Vidal Benjamin sur sa compile DiscoSympathie, parue en 2014. Un Lait de Coco qui met 2017 en appétit : il apparaîtra bientôt sur le troisième volet du best of French Disco Boogie Sounds  qui répertorie les tracks hexagonales les plus épicées du genre, entre 1978 et 1984/85.

 

 

Paloma Colombe
www.palomacolombe.com

 

About The Author: Paloma Colombe