EXPO// INNER’ART, nouveau salon d’art contemporain

Votre magazine culturel TAFMAG et la plate-forme de design NoD s’associent afin de créer un nouveau salon d’art contemporain, INNER’ART. Comme à notre habitude, nous souhaitons promouvoir les nouvelles tendances issues d’une jeune génération d’artistes et de créateurs.

Un parcours pluridisciplinaire présentera pour cette première édition au Point Éphémère, du 21 au 24 mai 2015, arts numériques, graphiques, visuels et sonores, design et nouvelles technologies au travers d’installations interactives.

tafmag inner art nod salon art contemporain

Jeudi 21 au dimanche 24 mai 2015
Sur les horaires d’ouverture du Point Éphémère
Accès libre pour les expositions / Concerts payants le samedi (12€ en prévente)

Vernissage le jeudi 21 mai dès 19h00
Concerts le 23 mai dès 20h. Réservez dès maintenant vos billets via ce lien.
Finissage et dj sets le dimanche 24 mai dès 14h00

 

  • PHOTOGRAPHIE

Fiona Filipidis : « Elle s’inspire de Martin Parr… une de plus », direz-vous. Méfiez-vous de la référence « parresque » devenue très entendue. Certain(e)s photographes l’utilisent avec finesse, évitant la pâle copie. C’est le cas de Fiona Filipidis. Née d’un père franco-grec et d’une mère anglo-écossaise, ses origines britanniques sont à la base de son travail.

Alexis Pazoumian est un photographe autodidacte constamment à l’affût de nouveaux projets. « J’ai peur de l’ennui et de la vacuité », confie-t-il. Entre mille voyages, Alexis alterne les angles photographiques : endroits abandonnés, rencontres inattendues, environnement quotidien de l’Homme…

Mami Kiyoshi est née au Japon, vit et travaille à Paris. 
La photographe a déjà reçu plusieurs prix (prix Arte – L’art et la ville, Bourse du talent, prix SFR Jeunes Talents…) qui l’ont amenée en France où elle poursuit sa série « News Reading Portraits ». Mami y met en scène des modèles entourés d’objets qui leur ressemblent, pointant du doigt l’artificialité de ce qui nous entoure.

 Edouard Burgeat, photographe-designer, est passionné par trois thèmes : l’identité, les cultures et les objets ; comment ils sont reliés entre eux et comment ils réagissent avec leur entourage. Sa série photographique « Chronique des saisons » est beaucoup plus autobiographique que le design. « Je me sers beaucoup de mes expériences, de l’histoire de ma famille, de la mienne »

  • Fiona Filipidis

 

  • ILLUSTRATION

Les dessins organiques de Juliette Seydoux sont d’une précision implacable, à la limite du macabre et proches du surréalisme. Fascinée par le détail, les animaux sont pour elle un terrain de jeu technique et poétique.

Pour la première collection de t-shirts et sweats TAFMAG, Juliette Seydoux a réalisé Mouche-Ville. « J’ai croisé une mouche sur un vol Paris-Los Angeles. J’ai trouvé cocasse le fait qu’elle atterrisse dans une ville à l’autre bout du monde. Ville qu’elle n’aurait jamais pu « visiter » si elle ne s’était pas retrouvée dans l’avion. » A chiner sur notre e-shop.

   Marie Jacotey a étudié aux Arts Décoratifs de Paris puis au Royal College of Art à Londres, où elle a désormais son atelier. Ses dessins sont toujours accompagnés d’un texte, à la manière du dessin d’humour. Pour ses planches colorées et généreuses, la jeune illustratrice s’inspire des illustrateurs Glen Baxter et Charles Addams.

  • Juliette Seydoux

 

  • DESIGN

   Non Orthodox Design : A la frontière entre l’art et le design, NoD cherche à redévelopper le concept initial du design : celui de lier l’utile à l’agréable en créant un objet fonctionnel et artistique. Sous forme de boîte d’édition de meubles indépendants, NoD s’attèle ainsi à la promotion d’une toute nouvelle génération de designers.

 Sophie Vaugarny est née en 1990 à Nantes. Elle débute des études en arts appliqués. C’est au cours d’un stage auprès d’Alexandre Moronnoz, qu’elle développe un design plus global. Elle retranscrit alors sa vision du design comme la traduction d’un moment, d’une critique, d’une révélation ou encore d’une interrogation destinée à un large public.

   Hugo Schmitt Lu Go Mit est un artiste plasticien français diplômé de La Cambre à Bruxelles en 2013. Tout est dualité dans son travail. La rudesse des matériaux utilisés se heurte à la beauté plastique de l’image, le blanc et le noir se font la guerre, jusqu’à devenir complémentaires ; il y a quelque chose de rugueux dans les créations de l’artiste, en perpétuelle recherche de l’équilibre entre chaos et plaisir. Mais si l’on se concentre sur l’image et uniquement sur l’image, seule la beauté subsiste.

 

  • ART NUMERIQUE

   Nyx Visual est un label visuel français, spécialisé dans le motion design et la scénographie. Fondé en 2010, son domaine d’activité principal concerne la production artistique, soit la production d’artistes et d’oeuvres en relation avec l’art numérique. NYX installera un tunnel lumineux à l’entrée du salon et prépare un maping lors de la nuit de concerts du 23 mai.

 

  • MUSIQUE

   Kazy Lambist (live / FR) : En voilà un qui s’offre, à 20 ans seulement, un bel avenir musical. Le montpelliérain Kazy Lambist débarque dans la sphère musicale avec son premier EP, Doing Yoga. D’une formation pourtant classique, Arthur Dubreucq a su s’ouvrir à ce qui lui était alors bien inconnu : hip hop, funk et soul, le tout sur un fond electro qui tire gentiment sur la deep.

   Pepper Brothers (live / IT) : Jameson et Sheppard Pepper sont frères. Nés à Paris pour Jameson, à New York pour Shep, d’une mère américaine et d’un père italien, à 20 et 23 ans, ils ont déjà vu pas mal de pays. Ensemble ils ont décidé de mixer leurs goûts pour faire une musique authentique et unique : rock, rap, hip hop électro et funk.

   French 79 (live / FR) est le nouvel alias de Simon Henner, membre des groupes Nasser et Husbands et producteur de l’ombre pour pléthore d’artistes. Pour la sortie de son premier EP aux couleurs électroniques mais chaleureuses, French 79 a choisi l’Inner Art pour présenter ses talents d’improvisateur sur scène.

   Husbands (dj set / FR) sont trois marseillais épris de musique électro-pop. Formé par Kid Francescoli, Oh Tiger Mountain et Nasser, Husbands crée une électro-pop nouvelle, moins évidente, plus fascinante.

 

INNER ART, première édition

Au Point Éphémère
200 quai de Valmy, Paris 10ème
Métro : Stalingrad, Louis Blanc

Du jeudi 21 au dimanche 24 mai 2015

  • Vernissage le jeudi 21 mai dès 19h
  • Concerts le 23 mai dès 20h.
  • Finissage et dj sets le dimanche 24 mai dès 14h

Et du jeudi au dimanche sur les horaires d’ouverture du Point Éphémère
Accès libre pour les expositions
Concerts payants le samedi (12€ en prévente). Réservez vos billets via ce lien.

Inner Art, l’évènement sur Facebook.

About The Author: Pauline

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *