ILLUSTRATION // SABRINA CHESS : PLONGEON EN EAUX PASTEL

David Hockney peignait des piscines, Sabrina Chess, elle, dessine des nageuses. Ambiance bonnets de bain et lunettes de plongée garantie ! Diplômée des Beaux-Arts, Sabrina a fait ses armes graphiques dans l’animation. Avec sa série de dessin 100 % piscine, très summer, l’artiste qui est aussi Directrice Artistique et Designer dans la vie de tous les jours dit pouvoir enfin s’exprimer librement.


 

  • BONNETS DE BAIN & GRAND BASSIN

Sabrina s’amuse un peu sur tous les supports, l’illustration bien sûr mais aussi le graphisme, l’animation, la réalisation. Elle est aussi présente dans de nombreux domaines de la télévision à l’édition, en passant par la décoration. Et surtout, elle s’intéresse beaucoup à la réalité augmentée. Cette dernière lui permet de dépasser le point de vue fixe inhérent aux dessins traditionnels, de continuer l’histoire.

Son obsession ? Les nageuses. Elle les immortalise donc dans sa série « Poolside », où la fluidité de l’eau et les formes du corps féminin s’épousent pour ne faire plus qu’un. Ses nageuses, Sabrina, les imagine d’ailleurs comme des odes au corps et surtout un hommage aux courbes des femmes. Dans ses traits, elle va à l’essentiel, dessinant plus des silhouettes que des personnages. Les traits des visages ne sont pas précis, seul semble compter le corps sportif moulé dans des maillots une pièce colorés. Elle se dit d’ailleurs fascinée par l’univers de photographes comme Slim Aaron ou Helmut Newton. Le premier sûrement pour ses ambiances de vacances à la mer et le second pour ses silhouettes féminines si graphiques.

Sa ligne est claire, minimaliste mais aussi un peu abstraite à la fois. Les silhouettes allongées et longilignes des baigneuses nous font penser aux femmes des Triplettes de Belleville. Les couleurs sont très pop et pastel. On a l’impression de poser le regard sur des boules de glaces vanille / fraise à l’italienne. On en mangerait presque ! Une palette pleine de fraîcheur pour ce début de mois de mai qui donne la pêche et surtout l’envie d’enfiler son plus beau maillot de bain pour piquer une tête.

Le petit plus insolite ? Cette série est pensée en parallèle avec un dispositif de réalité augmentée qui permet, grâce à une application sur son téléphone, de voir les nageuses prendre vie, s’élancer et sauter du plongeoir ! À tester en ce moment à la Slow Galerie où Sabrina est exposée.

 

 

 

 

 

                                                           SABRINA CHESS           → Site          → Instagram

 

Les nageuses de Sabrina sont à retrouver en ce moment à la Slow Galerie
5 rue Jean-Pierre Timbaud, Paris 11ème

About The Author: Juliette Mantelet