HIGH FIVE // Les 5 noms qui ont fait le show à la Douve Blanche

Ce week-end, TAFMAG installait son tipi dans les douves du château d’Egreville. Les fauves d’Animal Records ne nous avait pas menti : les délicieux fumets échappés des cuisines du château et les sonorités des scènes royales nous restent encore bien en mémoire !

© Blanche Clément

 

RENDEZ-VOUS (live)

Le festival commence en beauté avec le groupe RENDEZ-VOUS. Du pop-rock qui penche doucement vers du post-punk. En somme, un gentil coup de fouet pour entamer un week-end qui s’annonce chargé. Composé de Francis, Elliot, Maxime et Simon, RENDEZ-VOUS s’impose comme l’un des groupes de cold-wave les plus influents du pays. Si vous les avez loupés, le quatuor est en tournée pour crier l’été sur tous les toits d’Europe. Alors RDV à Bordeaux ou à Dour !

 

Elbi (live)

On vous parle de cette chanteuse depuis déjà un petit temps. Mais cette fois on l’a vue en live sur la scène du Château. Et mon Dieu qu’c’était beau ! En kimono argenté et boubou japonais, Elbi s’élançait à travers la scène en jeté et pas de deux déjantés. Entraînante à souhait et accompagnée d’un drummer hyperactif, nous avons pu gouter avec eux aux joies de la soul et du jazz-electro.

 

Pomrad (Live)

Pomrad, c’est sans aucun doute notre grand coup de coeur du week-end. Pomrad, c’était au début Adriaan Van de Velde, passionné de jazz-funk sur fond de musique électronique. Mais l’équipe s’est agrandie et comprend désormais un autre synthé et un batteur. Et le trio accompagné du clavier numérique et du talk box d’Adriaan a littéralement embrasé la grande scène du château samedi dernier ! Dans les pas du célèbre jazzman flamand Herbie Hancock, Pomrad créé sa propre musique : du « cosmic funk » made in Antwerp.

 

Pardonnez-nous (DJ set)

Pardonnez à ce collectif de cinq DJs issus « d’univers musicaux hétéroclites et complémentaires » d’avoir réveillé les démons de minuit du château d’Egreville. Oui, nous étions déchaînés, possédés par leurs musiques du monde, toujours choisies avec beaucoup de goût. Et si, comme nous, vous avez adoré, vous pourrez les retrouver à la Folie Paris le 16 juillet !

 

Otzeki (Live)

Nos voisins anglais n’ont pas fini de nous donner des leçons musicales. En effet, les deux cousins londoniens Mike et Joel qui forment ensemble Otzeki font de l’« electronic dance rock », un genre qui plaît beaucoup, surtout à la Douve Blanche. De la danse électro, c’est sûr qu’il y en avait. Et en bonne musique d’outre-manche forcément on compte sur eux pour le côté rock british. Avec leurs voix comme des échos d’un autre monde et les bass comme des battements de coeur, le songe se fond à la réalité et on s’y laisse planer.

 

Retrouvez les dernières actus de la Douve Blanche sur leur page Facebook.
Romane Ricard
Crédits Photos Blanche Clément

About The Author: Romane Ricard