HIGH FIVE // Nos 5 crushes du Macki Music Festival

Et oui, cet été TAFMAG n’en rate pas un. Ce week-end, le Macki Music Festival fêtait les 20 ans de passion-musique du label hollandais Rush Hour avec Cracki Records. Tous les artistes du squad étaient présents pour le plus grand bonheur des festivaliers.

© Rémy Golinelli

Lucien & The Kimono Orchestra (live)

En guise d’apéro, le sushi est toujours le bienvenue : Lucien & The Kimono orchestra en live, dont on vous parlait il y a quelques mois nous ont régalé de leur jazz funk-électro. Chacun à son poste, eux avec leurs instruments Japop et nous dans la fosse, réchauffés au rythme des basses et des derniers rayons de soleil. Chouette, on les retrouvera ce week-end à la Douve Blanche !

 

Nadia Rose (live)

Toujours sur la main stage des lives, Nadia Rose motive une foule déchaînée d’un flow de paroles intarissables. On nage en plein bonheur avec ce petit bout de femme qui occupe entièrement la scène de son slam dansant. On était à fond.

 

BCUC (live)

Le groupe BCUC pour (Bantu Continua Uhuru Consciousness) tout droit venu d’Afrique du sud a récupéré une foule bien chauffée par la jeune rappeuse et l’a entraînée dans une danse-transe musicale. Du punk-rock africain accompagné d’une voix cristalline, le tout sur des rythmes traditionnels Nguni et Tsonga : bonheur-chaleur tout droit sorti du coeur. Les écouter et les voir chanter constitue une véritable expérience cathartique en soi, par la danse et la voix. On recommande !

 

Antal (DJ set)

Antal & Hunee du label Rush Hour nous ont fait swinguer sur leur électro-afro-nique. Antal, big boss de RH déniche dans le monde entier le meilleur de la musique brasilo-africaine. Le temps d’une pause dans le joli parc de Carrières-sur-seine, il reprend aussitôt sa course effrénée pour des contrées lointaines. Il continuera ainsi à nous faire piétiner sur les percussions, tambours et marimbas endiablés.

 

Hunch Choi aka Hunee (DJ set)

Hunch Choi aka Hunee quant à lui, caméléon de seconde nature, s’est fondu dans le décor en entrainant tout son univers musical derrière lui, sans oublier sa navette spatiale qui joue du synthé sur fond disco. On vous laisse faire le voyage.

Pour suivre l’actualité du festival, rdv sur leur page Facebook ou sur le site du Macki.

Romane Ricard

Photo de couverture © Rémy Golinelli

About The Author: Romane Ricard