HIGH FIVE // LES 5 ARTISTES À VOIR À L’ART PARIS ART FAIR 2018

Ça y est, nous avons fait notre petit tour à l’Art Paris Art Fair 2018 qui fête cette année ses 20 ans avec au programme un focus sur la Suisse. Malgré une sélection quelque peu sombre cette année et pas forcément très émergente, voici 5 artistes qui nous ont plu, à découvrir pendant l’APAF jusqu’à ce dimanche 8 avril et à suivre de près après la Foire.


 

Adeolu est un jeune artiste nigérian d’une vingtaine d’années. À travers ses photographies, il fait revivre les costumes traditionnels africains dans des autoportraits qui pourraient presque être des clichés de mode. Il rend à travers ses images un hommage à son grand-père. Son univers, graphique et très joyeux, nous rappelle le travail d’Omar Victor Diop, dont on parlait dans notre première revue, et qui nous a intrigué par son esthétique pop et colorée.

 

 

Nous vous parlions de Léa dans notre deuxième art-book, Bubble Gum. On l’a retrouvée à l’Art Paris Art Fair avec plaisir. Parce qu’on aime la façon dont elle adoucit la réalité pour la rendre plus soutenable. Léa prend les images violentes de notre quotidien, notamment affichées dans la presse et auxquelles nous sommes sans cesse exposés, et nous en protège en les floutant et les estompant grâce au dessin. La série présentée à l’APAF a été réalisée autour de la question des migrants et des réfugiés en Syrie.

 

 

 

Wataru réalise de grandes peintures, colorées et attirantes. Un filet de pêche nous chope le coin de l’oeil, nous emprisonne dans son oeuvre. L’artiste peint de façon symbolique et travaillée autour d’objets qu’il trouve sur la plage. À partir de ces éléments, il essaie ensuite de composer une nouvelle réalité : sur un fond coloré, divers objets dialoguent entre eux. Son objectif ? Nous emmener au-delà du « monde que l’on voit ».

 

 

 

Les oeuvres d’Eva font partie des plus colorées et des plus pop exposées à l’APAF. Elle réalise des images très surréalistes en reprenant les couleurs chères à Mondrian. Pour réaliser ses photographies elle crée des sculptures éphémères qui n’existeront que le temps du shooting, pour une unique mise en scène. La lumière met en valeur les différentes formes et nous entraîne dans un univers abstrait tout en géométrie et aplat de couleurs qui donne une pêche d’enfer.

 

 

 

Brian est un artiste peintre dont les tableaux semblent vouloir nous raconter une histoire. On plonge en effet dans des scènes intimes, une femme et un enfant, un instant en famille, un intérieur d’appartement. Les traits sont flous, rapides. Les touches de couleurs se mêlent aux dessins des personnages dans un mélange un peu abstrait, créant un jeu sur les textures assez fascinant.

 

 

 

Art Paris Art Fair
Du 05 au 08 avril
Grand Palais
3 avenue du Général Eisenhower, Paris 8ème

 

 

About The Author: Juliette Mantelet