HIGH FIVE // Les 5 expos de l’été

Quel meilleur moment que l’été pour rattraper son retard en bronzage, en sommeil, en lecture et en expositions ? On vous fait un récap des 5 expos de l’été à ne pas louper pour être au jus à la rentrée.

→ Collectif Gribouilli au Pavillon des Canaux

Ça commence ce samedi 6 août à Paris. Le collectif Gribouilli s’installe sur le canal, dans la jolie maison du Pavillon des Canaux. Il y a les amis du collectifs qui exposeront et aussi des guests qui gribouillent : Lalasaïdko et ses personnages japonisants et enfantins, Tiffany Bouelle et ses monstres nostalgiques ainsi que le trait léger de Le Peixe.

Ce samedi 6 août // Toutes les infos sur l’événement Facebook

© Lalasaïdko

 

→ Autophoto de 1900 à nos jours à la Fondation Cartier

Pas moins de cent artistes iconiques du 20ème siècle sont représentés autour du thème de l’automobile. Depuis sa création, la voiture a fait modifier nos paysages ; elle nous a fait revoir nos horizons géographiques. Finalement, l’apparition de l’automobile a altéré notre conception du temps, de l’espace et du voyage.

Jusqu’au 24 septembre // Plus d’informations sur le site de la Fondation

 

 

→ Summer Camp

Dans cette chouette colonie qui égale presque l’hôtel Beau Rivage, Artmate nous propose les dessins et peinture d’Antoine CarbonneLise Stoufflet ainsi que les oeuvres de deux artistes sélectionnés dans les art-books TAFMAG, Johan Larnhouet et Romain Vicari dans le jardin. Entre la plage et l’apéro, l’exposition Summer Camp arrive à point nommé pour une petite pêche artistique dans la maison du Bonheur.

Jusqu’au 12 août // Toutes les informations sur le site artmate.fr

 

→ Les Rencontres de la Photographie à Arles

On ne peut décemment pas passer un été sans faire un saut aux Rencontres d’Arles. Grande réunion de la photographie, on y fait chaque année de belles découvertes. On replonge dans les classiques grâce à l’exposition consacrée aux tirages inédits d’Annie Leibovitz cette année ou celle du photographe absurde Joel Meyerowitz. On parcourt d’étranges thématiques comme l’exposition Toutes proportions gardées sur  la place des nains et des géants dans notre société, ou I’m Everywhere de la chinoise Silin Liu qui s’incruste dans nombre de moments historiques.

Jusqu’au 24 septembre // Toutes les infos sur le site des Rencontres 

 

→ Notes for a Shell la Plage de la verrerie à Marseille

Voici venue la caution exotique : Notes for a Shell sera présentée dans un cabanon de pêcheur en bord de mer, entre la plage de la Verrerie et la Madrague. Un projet ambitieux qui réunira 11 artistes internationaux dont l’illustratrice Ana Santos et le photographe John Divola, le tout au bord de l’eau et en marge de la foire d’art contemporain Art-O-Rama

Du 24 au 27 août // Toutes les informatiosn sur l’événement Facebook 

 

Pauline Guillonneau

 

About The Author: Pauline Guillonneau

Après avoir travaillé en télé, en radio et en presse écrite à Paris, Londres et Sydney, j'ai finalement opté pour la presse web dans cette bonne vieille capitale française en créant TAFMAG.