FLASH // Tout nouveau, tout beau. C’est le premier projet pop de Rayann, ‘3615 amour’

Pour Axel Saddier, la musique, c’est toute sa vie. Grand aficionado de Serge Gainsbourg, Rayann, c’est un peu son Gainsbar. Seul face à lui même, l’aventure Rayann commence dans la chambre d’Axel où il enregistre ses morceaux, donnant naissance le 15 mars dernier, à son premier EP, 36 15 Amour.

S’il compose seul, sur scène, le chanteur est accompagné de ses amis, Martin Mauffrey à la basse, Arthur Bourgeois au clavier et Martin Caudrey pour s’occuper de toute la partie électronique. Un peu comme un Docteur Jekyll hors de scène, Axel devient Mister Hyde une fois réuni avec ses acolytes, donnant une deuxième vie à ses compositions.

Rayann, c’est un mec effondré, emprisonné dans sa nostalgie et dans sa mélancolie, qui n’a pas honte de se ridiculiser en choquant par ses paroles honnêtes et directes. Icône de la génération Y, il met des mots sur le mal du siècle, la solitude, l’amour, quitte à passer pour un salaud attachant. Pour connaître Rayann, il faut aller chercher au delà des paroles.

Rayann sera sur la scène intimiste du Sunset Sunside Jazz Club le 5 avril prochain pour la première fois depuis la sortie de son premier EP, à la rencontre du groove des années 70 et la mélancolie des années 2000. Alors ne lésinez pas sur les 6 morceaux de cet EP à consommer sans cette maudite modération.

 

 

Nina Lecourt
Crédit photo – Poppy Moukoukenoff

Rayann // Soundcloud – FacebookInstagram
En concert ce 5 avril au Sunset (Paris 1er)

About The Author: Nina Lecourt

Ma grande passion : le cinéma, la musique et tous les plus grands acteurs culturels qui font la richesse de notre société 3.0. J'ai traversé la Manche pour étudier le journalisme télévisuel avant de revenir vers ma France natale pour partager mes passions, mes coups de coeur mais surtout appliquer le crédo de Hemingway: "Paris est une fête".