PHOTOGRAPHIE // Valentin Fougeray et l’équilibre sur un fil

Après des études en architecture, Valentin Fougeray commence son parcours artistique. Il termine sa formation à l’école des Gobelins d’où il sort diplômé en 2014. Adepte de la transversalité, ces influences multiples construisent son style et le questionnement de la perception dirige ses créations. Brouillant les pistes, il illustre l’ambiguïté de l’espace, du temps et du réel.

 

L’équilibre parfait

Sa série photographique Balance, exposée à l’espace T2 en juin dernier , tend à créer une tension substantielle qui met en doute la réalité des images. Tout ici est pourtant réel. Morceaux de papier, bout de verres, plexiglas, papier bulles. Valentin  sort les matériaux de leur fonction première pour les isoler et en faire le seul et unique objet de ses photographies. L’élément trouve parfaitement sa place dans l’espace, expression de la méticulosité de l’artiste.

Valentin excelle dans l’art du funambulisme. Les sujets/objets photographiés flottent en totale apesanteur, comme suspendus par un fil au-dessus du monde, quelque part entre ciel et terre. La Juste Mesure est atteinte dans ses compositions. L’équilibre  créé fait le lien entre l’espace, la couleur, la composition et l’assemblage des matières et matériaux. Balance brouille ainsi la perception et questionne le degré d’intervention de l’artiste au cours du processus de création.

 

Crédits photographiques : Valentin Fougeray

Valentin exposait la semaine dernière « Vacuité » au Carré d’Art à Chartres-de-Bretagne

Son site
Son instagram

About The Author: Romane Ricard