MODE // Fête Impériale : Quand le Glam punk flirte avec la Belle Epoque

Fête impériale fait partie de la sélection ‘Mode’ de la dernière édition papier TAFMAG, « Blue Hawaii« . Créée par Laura Gauthier Petit en 2015, cette marque est la douce jonction entre extravagance ‘dix-neuvièmiste’ et décadence post-punk. Elle développe des collections mettant la sensualité à l’honneur tout en gardant une pointe de candeur. En mai 2017, Fête Impériale s’installe dans un complexe de 250 m2 dans le Haut Marais à Paris où converge toutes ses influences pour un bal glam’. Sa ligne mêle aussi bien inspirations picturales, littéraires que musicales, autant de strates permettant de capter l’univers de la créatrice.

 

Le Fruit défendu

Dans sa dernière collection, « La Botaniste », matières satinées, veloutées, dentelées sont associées à des motifs végétaux reprenant le thème du « Jardin Défendu ». Les coupes sont par moment déstructurées, plus amples, dans l’idée de concevoir des vêtements dans lesquels les femmes se sentent libres. Les codes esthétiques de la Belle Epoque sont ici convoqués et nous entraînent vers des imaginaires rêvés.

 

Le site
L’instagram 

Retrouvez le troisième volume « Blue Hawaii, les 50 artistes à l’heure bleue« , sur l’e-shop TAFMAG.

About The Author: Aphélandra Siassia