Dessin du Lundi // En juillet, envolée chez les japonais

Pour cette série du dessin du Lundi, TAFMAG prend un peu le large ! Durant le mois de juillet, on pense à tout le monde : ceux qui partent en vacances et ceux qui veulent partir au Japon mais ne peuvent pas.

Chaque lundi, découvrez un illustrateur tout droit venu du Japon. Qu’il y soit né ou qu’il y réside actuellement, il y en aura pour tous les goûts. Au niveau de la technique, pareil : du feutre, des traits, du noir et blanc, de la couleur, des dessins graphiques, d’autres moins… On part tous en voyage !

 

Karan Singh

On déroge un peu à la règle avec cette troisième série puisque l’artiste Karan Singh n’est pas tout à fait japonais. Pour cause, il est est australien ! Puisqu’il habite le Japon depuis quelque temps maintenant, on vous propose son travail. Illustrateur depuis bientôt 10 ans, Karan Singh est un grand voyageur : New York, Malmö, Sydney, Melbourne et aujourd’hui, Tokyo. Une ville qui semble pas mal l’inspirer.

Dans son univers très coloré, on retrouve constamment des jeux d’optique avec la géométrie, les motifs et souvent la 3D. Après avoir réalisé des commandes pour Airbnb, Nike, ou encore Heineken, Karan cherche constamment à évoluer, à se réinventer. Dernièrement, il s’est essayé à des projets alliant réalité augmentée et illustration. Ce qui devrait plutôt bien marcher, au vu de son style un peu psyché sur les bords…!

 

 

Kimiaki Yaegashi

Basé à Tokyo, Kimiaki Yaegashi, aka Okimi est né en 1972 à Iwate, dans le nord est du pays. Sa carrière débute sur les chapeaux de roue en 1998, après un diplôme en art obtenu à l’université de Tokyo. Il est alors illustrateur et designer pour la publicité. Après avoir fait le tour de la question, il décide de se consacrer exclusivement à l’illustration.

Les dessins de l’illustrateur sont peuplés de pizzas, d’alpagas, de filles en bikini et de créatures de contes traditionnels japonais. Entre absurde et minimalisme, Kimiaki Yaegashi soigne ses obsessions par un dessin parfois étrange, souvent teinté de pop. Qui fait son petit effet à chaque fois.

Pour plus de pizzas et d’acrobaties japonaises à la sauce Okimi, rdv sur son site, Instagram et Facebook.

 

Hisashi Okawa

On commence en beauté avec Hisashi Okawa. Illustrateur et graphiste, il naît en 1984 à Hyōgo, dans la région de Kansai, qui a pour capitale Kobe. Il habite aujourd’hui à Tokyo. Il débute sa carrière sous le pseudonyme Ponchan qu’il a depuis abandonné pour son véritable nom.

Chez l’illustrateur se remarque d’abord la texture de tous ses dessins qui sentent bon le feutre, même si on ne pourra pas bien savoir sur le web. Et puis, on découvre des visages incomplets à qui il ne dessine que les yeux ; de simples points noirs qui donnent une drôle d’allure à tous ses personnages, animaux comme humains. On adore son univers qu’il rend attrayant, avec un petit coté psychédélique de temps en temps, en couleurs comme en noir et blanc.

Suivez-le sur Instagram et sur son site.

 

Malina Cimino

 

About The Author: Malina Cimino